Message du 1ier Mars 2010

« Gardez vos maisons »


Mixco Viejo, une ville en ruine de ce que nous appelons aujourd'hui le Guatemala, a fait ses débuts vers l'an 900. C'était autrefois une ville impressionnante de 1500 habitants qui était fortifiée par les collines environnantes et des approches en pente rude de tous les côtés.


Selon la légende, le conquistador espagnol Pero Alvarado a assiégé la ville protégée en 1525. Pendant plus d'un mois, pendant leurs tentatives de s'emparer de Mixco Viejo, les Espagnols ont subi de grandes pertes.


Mais les choses ont vite changé lorsque les Espagnols ont trouvé un passage secret qui partait d' une grotte et mène à la ville. Le peuple de Mixco Viejo connaissait le passage, mais n'avait pas vu la nécessité de le défendre car il était petit et bien caché. Les envahisseurs ont donc surpris les habitants de la ville de l'intérieur et détruit la forteresse. (Liahona, août 2009, p. 22-24.)


Le complot de Mixco Viejo est précédé dans l'histoire par le Cheval de Troie, une partie du récit mythologique de la chute de la ville antique de Troie racontée dans L'Enéide, écrit par le poète romain Virgile.


D'après le poème, après 10 ans de siège vain contre Troie, les Grecs ont construit un immense cheval. Un groupe de guerriers s'est caché à l'intérieur du géant cheval de bois. Pendant que les Grecs ont fait semblant de naviguer au loin, les Troyens ont tiré le cheval dans leur ville comme un trophée de victoire. Mais cette nuit-là, les forces grecques se sont glissé hors du cheval et ont ouvert les portes de la ville pour laisser rentrer le reste de l'armée grecque, qui a ensuite détruit la ville de Troie et résolument mis fin à la guerre.


Comme les résidents de Mixco Viejo et Troie nous, en tant que membres Église d'aujourd'hui, devons fortifier nos maisons contre les attaques des forces du mal. Nous aussi, nous sommes en guerre et en état de siège.

Et bien que chacune de ces légendes se soient passées sur des parties différentes du globe et à différentes périodes, la moral des deux légendes est la même: ce ne sont pas les choses que nous gardons hors de nos maisons qui représentent le plus grand danger, mais plutôt les choses que nous laissons y entrer.


Notre guerre - à la différence de ces deux batailles épiques - est « entre la vérité et l'erreur, entre le libre arbitre et la captivité, entre les disciples du Christ et ceux qui l'ont refusé», a déclaré le président Gordon B. Hinckley (Ensign, June 2007, 4-9) .
Néphi nous a mis en garde concernant cette « guerre moderne » dirigée par Satan dans le but d'entraîner à la destruction les bonnes gens qui ne reconnaîtraient pas le mal.


«Car voici en ce jour-là [le diable] fera rage dans le cœur des enfants des hommes, et les incitera à la colère contre ce qui est bon. Et il en pacifiera d'autres, et les endormira dans une sécurité charnelle, de sorte qu'ils diront: Tout est bien en Sion; oui Sion prospère, tout est bien - et c'est ainsi que le diable trompe leur âme et les entraîne soigneusement sur la pente de l'enfer » (2 Néphi 28:20-21).


Président Thomas S. Monson l'exprime autrement:


« Nous ne pouvons pas nous permettre d’être satisfaits de nous-mêmes. Nous vivons à une époque dangereuse ; nous en avons des signes tout autour de nous. Nous sommes vivement conscients des influences négatives qui, dans notre société, assaillent la famille traditionnelle. Parfois, la télévision et le cinéma font le portrait d’héroïnes et de héros profanes et immoraux, et essaient d’ériger en modèles des acteurs et des actrices dont la vie est tout sauf exemplaire. Pourquoi suivrions-nous un guide aveugle ? La radio braille beaucoup de musique avilissante aux paroles obscènes, des invitations dangereuses et des descriptions de presque tous les maux imaginables.


Nous, membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours, devons nous dresser contre les dangers qui nous entourent, nous et notre famille.» (Conférence générale d'avril 2005)


Le président Hinckley a dit que les hommes installent souvent des barreaux et des dispositifs électroniques contre les voleurs et les agresseurs, alors que des intrus plus insidieux – tels que les substances addictives, les drogues illicites, la pornographie et d'autres maux - entrent dans nos foyers sans être détectés.


«Je sais que c'est un vieux sujet qui a beaucoup été traitée. Mais je le répète encore: Gardez vos maisons, » a-t-il mis en garde (Ensign, Janvier 2002, 2).


Le mal est là, a-t-il expliqué, il est tout autour de nous et peut nous détruire. Il peut être trouvé dans les personnes et les institutions qui contrôlent des choses « séduisantes mais malsaines qui peuvent nous défier, nous affaiblir et nous détruire. Cela inclus la bière et autres liqueurs et le tabac. Ceux qui commercialisent ces produits tiennent à vous asservir à leur utilisation. Il y a des drogues illégales de toutes sortes qui, m'a-t-on dit, sont relativement faciles à obtenir. Pour ceux qui colportent ces substances, il s'agit d'une industrie de plusieurs milliards de dollars, un énorme réseau maléfique.


« Il y a la pornographie, séduisante, intéressante et accueillante. Elle est devenue un géant de l'industrie, la production de magazines, de films et d'autres matériaux. Elle est disponible sur l'Internet et, si vous lui permettez, elle s'immisce dans votre maison au moyen de la télévision. Cela est conçu pour prendre votre argent et vous conduire vers des activités qui détruisent complètement.


« Les geants qui sont derrière ces efforts sont redoubtables et habiles. Ils ont acquis une vaste expérience dans la guerre qu'ils poursuivent. Ils aimeraient vous prendre au piège. »


« Toutefois, a-t-il ajouté, il n'y a pas une personne dans l'Eglise qui a besoin de succomber à l'une de ces forces. La victoire sera vôtre. ... Vous êtes enfant de Dieu. Vous avez Sa force à l'intérieur de vous-même pour vous soutenir. Vous avez le droit de faire appel à Dieu pour vous protéger. ... Restez sur vos gardes et tenez bon, et vous serez triomphants. Au fur et à mesure que les années passent, vous pourrez regarder en arrière avec satisfaction les batailles que vous avez gagné dans votre vie individuelle » (Ensign, Janvier 2002, 2).


Il est intéressant de noter que dans l'histoire du cheval de Troie, le prêtre Laoco a deviné le complot des Grecs « et a avertit les Troyens, 'Timeo Danaos et dona ferentes'. Traduit, cela signifie: «Je crains les Grecs, même ceux qui apportent des cadeaux. »


Cassandra, devineresse de Troie, a également insisté sur le fait que le cheval serait la chute de la ville et de sa famille royale, mais elle aussi, a été ignorée.


Le poème en arrive à un résultat tragique - la chute de Troie.


Ceux qui ont levé la voix d'avertissement dans le conte épique de Virgile, étaient des produits de l'imagination du poète. Nous, cependant, avons de réelles voix d'avertissement. N'ignorons pas nos dirigeants qui ont identifié le mal et nous ont enseignés de fortifier nos maisons contre celui-ci.


(Publié par LDS Church News – Traduit par Ambre)

-----------------------------------------------------------------------------------
Une pensée venant des écritures


« Et vous vous pardonnerez aussi mutuellement vos offenses ; car en vérité, je te le dis celui qui ne pardonne pas les offenses de son prochain lorsqu’il dit qu’il se repent, celui-là s’est mis sous la condamnation »
– Mosiah 26 : 31



"Nous devons reconnaître et connaître les sentiments de colère. Il faut de l'humilité pour cela, mais si nous nous mettons à genoux et demandons au Père Céleste pour obtenir le pardon, Il nous aidera.. … Seulement en nous débarrassant de la haine et de l'amertume, le Seigneur peut alors mettre le réconfort dans nos cœurs...

Quand les tragédies viennent, nous ne devrions pas répondre en cherchant la vengeance personnelle, mais laisser plutôt la justice prendre son cours et lâcher ensuite. Il n'est pas facile de lâcher et vider nos cœurs de ressentiment de suppuration. Le Sauveur a offert à chacun d'entre nous une paix précieuse par Son Expiation, mais cela peut venir seulement quand nous sommes enclins à chasser les sentiments négatifs de colère, la rancune ou la vengeance.
Pour chacun d'entre nous qui pardonnons 'ceux qui s'introduisent sans permission contre nous,' même ceux qui ont commis des crimes sérieux, l'Expiation apporte une mesure de paix et du réconfort " (Président James E. Faust, second conseiller dans la première Présidence, conférence générale d’avril 2007).



(Publié par LDS Church News – Traduit par Eliane)
----------------------------------------------------------------------
Message locale….
Les membres de la région de Vancouver prennent part aux Jeux (Site officel France)
Des membres de l’Église jouent leur rôle dans l’accueil des Jeux Olympiques 2010 qui se tiennent à Vancouver, en Colombie britannique, avec en toile de fond les montagnes enneigées et l’océan qui s’étend à perte de vue............

Message du 27 Février 2010

Le cardinal George aborde la liberté religieuse lors d’un discours à BYU


Catholiques et Saints des derniers jours sont des partenaires importants dans la défense de la liberté religieuse dans l’arène publique. C’est ainsi que l’on peut résumer le message que son Éminence le cardinal Francis George, a donné à l’université Brigham Young à des milliers d’étudiants, de professeurs et d’autres personnes rassemblées par le biais du satellite et de l’internet. Deux apôtres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, M. Russell Ballard et Quentin L. Cook, étaient présents lors de son discours, de même que John C. Wester, évêque du diocèse catholique de Salt Lake City.

Dans son discours, le cardinal George a expliqué que la liberté religieuse ne peut se réduire à la seule liberté du culte ou même de la conscience personnelle, mais que les groupes individuels et religieux doivent avoir le droit d’exercer leur influence dans le domaine public.

« La leçon qu’enseigne l’histoire américaine est que les églises et les autres corps religieux prospèrent dans une nation et un ordre social qui respectent la liberté religieuse et reconnaissent que le gouvernement civil ne doit jamais s’interposer entre les consciences et les pratiques religieuses de ses citoyens et le Dieu tout puissant », a-t-il dit.

Parlant du partenariat unissant les Catholiques et les Mormons pour défendre la liberté religieuse, le cardinal George a reconnu que « parfois notre plaidoyer commun fera de l’un de nous la cible du châtiment de personnes intolérantes », mais il a souligné que de telles actions ne doivent pas empêcher les religions de faire entendre leur voix. « Dans les années à venir, des coalitions interreligieuses formées pour défendre les droits de conscience des individus et des institutions religieuses pourraient devenir un rempart vital contre la marée des forces qui œuvrent dans notre gouvernement et la société pour réduire la religion à une réalité purement privée. »

Le cardinal George a souligné que « la société est fondée non pas sur des individus mais sur des familles, sur des mères et des pères ayant des devoirs et des obligations envers leurs enfants, sur des enfants qui apprennent comment être humains, à l’école de l’amour, qui est la famille, qui nous apprend que nous ne sommes pas individuellement le centre de monde. »

Il a aussi loué les relations croissantes entre l’Église catholique et l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ainsi que leurs efforts conjoints pour venir en aide aux pauvres et aux nécessiteux et combattre la pornographie.

« Je suis personnellement reconnaissant, qu’après avoir vécu essentiellement séparés pendant 180 ans, Catholiques et Saints des derniers jours aient commencé à se considérer comme des partenaires dignes de confiance dans la défense des principes moraux partagés et dans la promotion du bien commun de notre pays bien-aimé », a-t-il dit.

« Nos religions ont des histoires et des systèmes de croyances et de pratiques différents, bien que nous reconnaissions un point de référence commun dans la personne et l’Évangile de Jésus-Christ. »

Le cardinal George est le président de la conférence des évêques catholiques des États-Unis et le premier natif de Chicago à être devenu archevêque de cette ville. Il dirige 2,3 millions de catholiques dans l’archevêché de Chicago.

Lors de sa présence en Utah pour faire ce discours à l’Université Brigham Young, le cardinal George a visité la bibliothèque d’histoire familiale et Temple Square, puis il a brièvement rencontré la Première Présidence et plus tard, d’autres dirigeants au siège de l’Église.

(Publié par LDS Newsroom – Traduit par Muriel)
------------------------------------------------------------------------
L’Eglise dans les news…
22 000 Mormons acclament le cardinal George ! (Chrétienté.info)
Le choix d’un athlète : les Jeux Olympiques ou partir en mission pour son Eglise ? (Site officel France)

--------------------------------------------------------------------------
Pensée du jour
Cherchez Dieu de tout votre cœur

« Puisque « Dieu est amour», plus nous nous approchons de lui, plus nous ressentons profondément de l’amour. Mais parce qu’un voile sépare cette condition mortelle de notre foyer céleste, nous devons rechercher dans l’Esprit ce que l’œil mortel ne peut voir.


Parfois les cieux peuvent sembler lointains, mais les Écritures donnent de l’espoir : « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »


Dieter F. Uchtdorf Deuxième conseiller dans la Première Présidence

Message du 25 Février 2010

Un projet missionnaire régional vient en aide a Haïti

Vingt-deux anciens et soeurs de la Mission Sud de Washington DC se sont récemment investis dans un projet de service au bénéfice des victimes du tremblement de terre en Haïti.

Les missionnaires SDJ se sont rassemblés le 18 février sur deux sites différents, l'un catholique et l'autre baptiste, à Bristow, Va., à environ 48 kms à l'ouest de Washington, D.C, par une froide après-midi ensoleillée pour aider à trier, remplir et charger des boites que la "Medical Missionnairies" devrait envoyer à Haïti.


L'organisation humanitaire non-confessionnelle, Medical Missionnaries , a eu, depuis 12 ans, une action humanitaire continue dans la région a dit le médecin fondateur de cette organisation caritative, le Dr. Gilbert R. Irwin de Manassas, Va. Mais les besoins se sont accrus depuis le tremblement de terre dévastateur qui a sévi le 12 janvier.


Faisant une pause de quelques minutes, il a expliqué que la clinique St Joseph de la Medical Missionnaries en Thomassique, à environ 112 kms de l'épicentre, a subi des dégats mineurs mais que les besoins médicaux ont été un défi à relever pour leur service " 24h/24h et 7jours/7".


La dernière cargaison comprenant du matériel médical, ainsi que des vêtements, des fournitures d'hygiène et des denrées alimentaires non-périssables est en route vers la clinique pour y être distribuée.


Quelques jours après qu'une tempête de neige-record ait isolé Washington DC, et les états environnants, les missionnaires SDJ ont été invités à doubler leur efforts pour charger, non pas l'habituel, mais deux énormes containers devant être acheminés par camion jusqu'à Baltimore, puis embarqués pour Haïti


Les routes embourbées et les paquets de neige sur le terrain des Soeurs bénédictines de Virginie où les produits ont été entreposés puis triés près de la vieille laiterie, veulent dirent qu'il faut d'abord, charger les boites et les transporter de l'autre coté de l'autoroute à six cents mètres de là, sur le parking dégagé de l'Eglise baptiste de Old Dominion, avant qu'elles ne puissent être déchargées, puis rechargées dans deux semi-remorques.


"Medical Missionnaries" existe pour aider "le plus pauvre d'entre les pauvres" selon leur site internet www.medmissionnaries.org. "Ils avaient déjà presque rien avant le tremblement de terre, mais maintenant ils en ont encore moins " a commenté le Dr. Irwin. Le Dr. Irwin a déclaré que l'organisation est reconnaissante d'avoir pu compter, ces dernières semaines, sur l'aide de nombreux volontaires y compris les missionnaires SDJ.


(Publié par LDS Church News – Traduit par Angélique)


---------------------------------------------------------------------
Message locale….

Les athlètes mormons sont bien placés à Vancouver (Site officiel France)L’américain Chris Fogt et le canadien David Bisset seront les deux athlètes mormons finalistes aux JO 2010 lors des courses de bobsleigh à quatre vendredi et samedi........

----------------------------------------------------------------------
Pensée du jour


Le travail est une opportunité


« Le travail est un antidote à l’anxiété, un onguent pour la douleur et une porte qui s’ouvre sur des possibilités. Quelle que soit notre situation, mes chers frères, faisons de notre mieux et tâchons de mériter une réputation d’excellence dans tout ce que nous faisons. Soyons prêts, d’esprit et de corps, à saisir la magnifique possibilité de travailler que nous offre chaque nouvelle journée. »


Dieter F. Uchtdorf Deuxième conseiller dans la Première Présidence

Message du 24 Février 2010

Une pensée des écritures


« Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. » Actes 1 :3


Etymologiquement, Passion viens du latin Patior, passus, qui veux dire : souffrir. Cela fait référence aux événements très profondément douloureux du sacrifice expiatoire du seigneur Jésus Christ. Les preuves dont on parle dans ce verset sont relatives à l’apparence du sauveur en tant d’être ressuscité. L’équivalent grec fait référence à des signes ou des emblèmes, selon D. Kelly Ogden et Andrew Skinner, dans leur ouvrage « New Testament Apostles Testify of Christ ».

Bien que Jésus refusa plusieurs fois de répondre à des demandes de miracles, et condamnant même certaines, cependant, il a souvent soutenu la foi de personnes sceptiques, y compris parmi ses disciples. L’apparition du Seigneur à ses apôtres consistait en soit un signe, mais cela apparait comme une preuve à l’attention des 10 apôtres. Ce n’est qu’après leur avoir montré les emblèmes de son sacrifice, et qu’il manga de la viande en leur compagnie, qu’ils ne le crurent complètement.

« Ces preuves indiscutables de la présence physique de leur visiteur calma et rassura l’esprit des disciples », explique James E. Talmage dans son ouvrage « jésus le Christ ».


Le 4e évangile décrit souvent les miracles accomplis comme autant de signes de la divinité de Jésus, en leur attribuant la valeur de preuves. Remettre en question la croyance d’autrui sur la survenance d’un miracle peut s’avérer préjudiciable, à l’image de Thomas, qui ne devrait être jugé que prudemment pour son attitude à l’égard de son Seigneur. Le Seigneur accepta toujours Thomas, mais il fait également la distinction entre deux types de fois, la foi qui repose sur des signes, qui n’est pas forcément condamnée, et une foi d’un plus haut niveau « béni soient ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ».

Les quarante jours font référence aux cinq ou six semaines du ministère terrestre du seigneur après sa résurrection, période au cours de laquelle plus de 500 personnes ont pu en une fois être témoins du Sauveur ressuscité.

(Publié par MormonTimes – Traduit par Cédric)


-------------------------------------------------------------------------
Message locale….

L'Australienne mormone, Torah Bright, est devenue championne olympique de half-pipe aux jeux Olympiques de Vancouver (Site officiel France)
L'Australienne mormone, Torah Bright, est devenue championne olympique de half-pipe aux jeux Olympiques de Vancouver en devançant les Américaines Hannah Teter et Kelly Clark, jeudi à Cypress Mountain......

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Pensée du jour


La dépendance de la pornographie peut commencer à un très jeune âge


« Parents, soyez conscients que la dépendance de la pornographie peut commencer à un très jeune âge. Agissez préventivement pour éviter cette tragédie. Présidents de pieu et évêques, mettez en garde contre ce mal. Invitez tous ceux qui vous semblent pris au piège à venir chercher de l’aide auprès de vous. Une personne aux principes bien enracinés et qui a pris l’engagement durable de les respecter ne sera pas facilement trompée. »


Richard G. Scott Du Collège des douze apôtres

Message du 23 Février 2010

Vivre au travers des écritures


"Souvenez-vous de la femme de Lot" Luc 17:32


Il y a quatorze mois, après le décès de mon beau-père, nous avons fait venir vivre ma belle-mère chez nous. Elle souffre d'Alzheimer, d'une dégénérescence musculaire(qui l'a rendu partiellement aveugle) et d'une déficience auditive. Elle porte aussi un pacemaker à cause d'une insuffisience cardiaque congestive.

Chacun de ces problèmes peut être un défi, mais leur combinaison devient parfois presque écrasante. De plus, j'ai mes propres problèmes de santé. A l'occasion, je me suis trouvée à espérer que ma vie redevienne comme elle était avant qu'elle ne vienne vivre avec nous.


En lisant le liahona de janvier 2010, je suis tombée sur le discours à propos de la femme de Lot("Le meilleur est encore à venir", par Jeffrey R.Holland). Elder Holland a mentionné l'écriture Luc 17:32, dans laquelle le Seigneur nous met en garde, "souvenez-vous de la femme de Lot", et aussi Génèse 19, qui raconte la triste histoire de ce qui lui est arrivé.

J'avais appris cette histoire étant enfant à l'école du dimanche mais je n'avais jamais vraiment pensé profondément à ce qui avait fait qu'elle avait été changé en statue de sel à part le fait que le Seigneur leur avait commandé de ne pas regarder en arrière, et, bien entendu, elle l'a fait. Elder Holland a indiqué que le péché ne réside pas simplement à regarder en arrière, mais à regarder en arrière en regrettant sa vie là-bas, ne voulant pas la laisser derrière elle.


Tout à coup, cela m'a frappé que comme ma vie "d'avant" était sans péché que je voulais m'y accrocher, en souhaitant "l'avant", j'éprouvais le sentiment que je ne voulais pas complètement avoir confiance que Dieu savait ce qui est le mieux pour ma vie et qu'en faisant face aux défis de front avec son aide, je pourrai progresser et être bénie et que notre famille le serait aussi. ce fut un témoignage si puissant pour moi que les leçons que nous tirons dans les Ecritures ont une application très pertinente dans nos vies aujourd'hui, et je serai toujours reconnaissante pour cette révélation personnelle que j'ai reçue grâce à elles.


(Publié par LDS Church News – Traduit par Delphine)
------------------------------------------------------------------------------------
Une pensée venant des écritures



"Ayant foi au Seigneur, ayant l’espérance que nous recevrez la vie éternelle, ayant toujours l’amour de Dieu dans votre cœur, arfin d’être élevés au dernier jour et d’entrer dans son repos."— Alma 13:29

"L'amour est le principe de motivation par lequel le Seigneur nous mène sur le chemin afin de devenir comme lui, notre exemple parfait," a dit le Président Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence, à la conférence générale d'octobre 2009.


"Notre mode de vie, heure par heure, doit être rempli de l'amour de Dieu et d'amour pour les autres. Il n'y a aucune surprise dans cela, puisque le Seigneur a proclamé ceci comme le premier et le plus grand des commandements. C'est l'amour de Dieu qui nous poussera à garder Ses commandements. Et l'amour des autres est au cœur de notre capacité à lui obéir.

"Un homme et une femme doivent faire des alliances sacrées et ils devront mettre le bien-être et le bonheur des autres au centre de leurs vies. Les enfants doivent être nés dans une famille où les parents tiennent les besoins des enfants égaux selon leur importance. Et les enfants doivent aimer leurs parents."

(Publié par LDS Church News – Traduit par Eliane)
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Comment puis-je contribuer au site Les Saints des Derniers Jours ?

Nous aimons tous les messages ! C'est en partageant davantage sur nos vies et comment nous vivons que nos lecteurs membre ou membre d’autres foi pourront comprendre qui nous sommes, comment nous vivons, et ce que nous croyons.
Au travers de ce processus, nous souhaitons également partager un contenu édifiant pour le plaisir de tous, et partager notre joie d’être membre de l’Eglise de Jésus Christ et partager ce qui se trouve dans notre cœur.

N'hésitez pas à parcourir notre site pour voir les différents types de messages que nous partageons. Nous aimons les essais personnels, photoreportages, vidéos, poèmes, extraits de simples capture de la vie de famille Mormone, des photos de vos derniers efforts créatifs, musique originale, etc… Le ciel est la limite. Et si vous ne pensez pas que vous avez quelque chose à partager, détrompez-vous ! Parfois, c'est les choses les plus simples de notre vie qui sont les plus significatives. Si vous avez le dont des langues, n’hésitez pas un devenir un membre de notre équipe. Nous pouvons toujours utiliser davantage de traducteurs (Anglais au Français).


Si vous êtes intéressé d’être présenté dans nos « Portraits d’un Saints des Derniers Jours » toute nouvelle rubrique que nous allons commencer qui permet a des membres de l’Eglise de présenter leur témoignages, envoyez nous une photo par email, dites-nous un peu plus sur vous-même, et partager une expérience ou deux où vous avez senti votre foi renforcée par certaines expériences ainsi que votre témoignage. Encore une fois, ce n'est pas une fonctionnalité qui n’est que pour les personnes célèbres qui ont des choses extraordinaires à partager. C’est pour tous les miracles de tous les jours qui renforcent nos témoignages ; dans ce sens, ce sont des expériences extraordinaires. Sur ce site, nous aimons célébrer l'extraordinaire dans notre vie.


Toutes les soumissions seront examinées et nous vous répondrons.
Nous attendons avec impatience vos messages et une photo ! Envoyez un Email à saintsdesderniersjours@gmail.com

Si aucun des moyens de participation ci-dessus vous conviennent, nous sommes toujours très reconnaissant de recevoir quelques dons qui nous l’espérons un jour nous permettrons de faire grandir notre site davantage. Pour faire un don, utilisez la colonne de gauche – rubrique « faire un don ». Pour toute question, envoyez nous un email…

Enfin, n’hésitez pas à partager le site avec tous vos amis….

Merci a tous pour votre soutien.
Roland
-----------------------------------------------------------------------
Message locale…
L’édition 2010 du Yearbook of American & Canadian Churches vient de paraître (Site officiel France)
L’édition 2010 du Yearbook of American & Canadian Churches (1) vient de paraître. C’est un ouvrage toujours sérieux, très attendu et commenté chez les chrétiens américains puisqu’il offre des statistiques sur toutes les communautés chrétiennes des Amériques et, dans le cas qui occupe ce blogue, celles des États-Unis.....

.

Les Athlètes Mormons aux 21èmes Jeux Olympiques d’Hiver à Vancouver, Canada (Site officiel France)
La cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Hiver a eu lieu le 12 février dernier à Vancouver. Parmi les 2635 athlètes présents, on compte une poignée de membres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.....

Message du 22 Février 2010

Suivez les conseils financiers d'Alma afin de rester solvable

L'atout le plus précieux qu'un(e) fiancé(e) Mormon peut apporter dans son mariage est la compréhension que l'on ne peut pas dépenser plus que ce que l'on a.
Earl K. Stice, un professeur de comptabilité à l'université a déclaré, le 30 janvier, lors de la 2me conférence d'hiver annuelle de BYU que dépenser au-delà de ce que nous pouvons nous permettre invite la ruine financière et que si un couple vit par le principe de vivre selon ses moyens, il peut réussir dans les temps difficiles.


« La cupidité ne va pas disparaître », a dit professeur Stice, en précisant que celle-ci est l'une des causes première de la plus grande crise financière mondial comme le krach boursier de 1929, la bulle dot.com, la crise monétaire asiatique de 1997, la bulle de l'immobilier japonais de 1980 et l'état actuel de l'Amérique comme un résultat de surabondance et la spéculation sur les prix des maisons augmente.
« Pourquoi les gens intelligents n'ont-ils pas encore appris? » a-t-il demandé. « Certains ont appris. Nous nous abstenons de jouer, d'emprunter ou de prêter trop ... pendant un certain temps. »

Il a ajouté que l'homme continuera à rechercher la manière facile de gagner de l'argent et prendra des risques qui mettent en péril la valeur monétaire d'un pays.
Professeur Stice a proposé qu'afin d'être financièrement à l'abri, les couples LDS ont besoin de payer la dîme, d'éviter les dettes, de faire des réserves et de suivre un budget qui exige deux choses simples: planifier et tenir les comptes par écrit.
« Cela n'a pas besoin d'être un tableau compliqué, a-t-il précisé ».

Il met en garde contre la possibilité de se retrouver prisonnier d'une arnaque, qu'il s'agisse de répondre à un e-mail en provenance du Nigeria, s'impliquer dans l’escroquerie de Ponzi Pro 12, ou les achats d'épicerie sur une carte de crédit.
Les investissements certains n’existent pas, a déclaré Stice. Le pétrole, l'or et les terrains ont tous eu des périodes où leur valeur était inférieure à ce qu'elle était jadis.

Il a recommandé de suivre les conseils d'Alma à son fils Hélaman qui se trouvent dans Alma 37:46: « O mon fils, ne soyons pas paresseux à cause de la facilité de la voie. »
Professeur Stice a dit que la meilleure façon d'avoir de l'avance financièrement est de simplement économiser et de garder ses dépenses fixes aussi basses que possible.
«Ma femme a décidé que je n'avais pas besoin d'avoir une voiture», a t-il plaisanté, soulignant qu'il habite seulement à 1,7 miles du campus universitaire et il s'est rendu compte qu'il est tout à fait capable de marcher. Cela économise de l'argent qu'ils auraient autrement à dépenser en essence, en entretien et en assurance sans oublier les paiements. « Nous n'avons pas le souci de l'abîmer parce qu'il n'y a pas de voiture à abîmer, » dit-il.

Il a suggéré que supprimer le câble pour la télévision ou limiter l'accès à Internet comme étant de bons moyens de réduire les dépenses.
«Pourquoi payer pour permettre à Satan de pénétrer dans nos maisons? » a-t-il demandé.
Professeur Stice a conclu en disant que "diversifier ses investissements et développer un bon plan d'épargne permettent d'aborder un avenir financier solide.

Contrôler ses finances personnelles donne une force spirituelle ».

(Publié par MormonTimes – Traduit par Ambre)


---------------------------------------------------------------------------
Vivre au travers des écritures

"Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." Josué 1:9

Mon mari et moi étions mariés depuis un peu plus d'un an quand on lui a offert un poste à Shangaï en Chine. Après avoir prié à ce sujet, nous avons décidé d'accepter cette offre. Trois semaines plus tard, je me suis retrouvée en pays étranger. Je ne parlais pas un mot de chinois et je n'avais aucune idée de ce que j'allais bien pouvoir faire pour m'occuper.

Mes trois premières semaines en Chine furent vraiment décourageantes. Je ne trouvais rien que je puisse faire et je me sentais frustrée devant les difficultés qu'il y avait à ne pas comprendre la langue. De simples tâches, comme faire les courses ou prendre les transports, devenaient soudain des obstacles gigantesques. Je me sentais terriblement seule et isolée. Je commençais à me demander si nous avions pris la bonne décision en venant à Shangaï.
Pour trouver du réconfort, je me suis tournée vers les Ecritures.

Un jour, en lisant Josué, je suis tombée sur un verset qui a touché mon coeur :
"Ne t'ai-je pas donné cet ordre : fortifie-toi et prends courage ? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras." Josué 1:9.

L'Esprit m'a assuré que nous avions pris la bonne décision. Père Céleste attendait de moi que j'aie foi en Lui et garde espoir. Je n'étais pas seule ! Le Seigneur était encore avec moi, même à l'autre bout du monde.
Avec le temps, je me suis adaptée aux difficultés de vivre en Chine et j'ai fini par trouver des activités auxquelles participer. Je suis vraiment reconnaissante d'avoir un Père Céleste aimant qui offre du réconfort au moment où on en a besoin.

- Carissa Lewis, branche de Shangaï, District International de Shangaï, Chine.

(Publié par LDS Church News – Traduit par Angélique)
------------------------------------------------------------------------------
L’Eglise dans les news…
Costume sombre, chemise blanche : voici les mormons - Cholet (Ouest-France.fr)
Vous les avez peut-être déjà croisés... Toujours par deux, ce sont des missionnaires mormons......


Message locale….
Le triptyque chinois est en ligne (Site officiel Suisse)

Message du 20 et 21 Février 2010

L’amour nourrissant

Veronica et Richard étaient en train de passer ce qu'ils avaient l'intention d'être un temps précieux ensemble. Précieux parce que, avec une jeune famille, ils ont lutté pour trouver le temps ensemble. Ils n'ont rien planifié spécifiquement - exécutant juste quelques actes.

Mais Richard était un peu distant- même, peut-être, juste un peu méchant. Et Veronica, d'une façon gentille, avait demandé s'il y avait quoi que ce soit le dérangeant. Richard s'est hérissé - l'affirmation de cela il n'était ni méchant, ni quoi que ce soit de mal. A la caisse du magasin d'alimentation, Richard se tenait debout silencieusement, mais non d'un ton maussade, tandis que Veronica payait à l'employé. Sûrement, il a pensé, que Veronica avait mal jugé son humeur. Mais alors l'employé a parlé, regardant directement Richard. "Ainsi, vous avez eu un mauvais jour, huh ?"
Richard n'avait pas dit un mot. Il était sûr qu'il se comportait juste excellemment. Mais même un étranger pourrait dire que Richard était, eh bien, méchant. Quand Veronica et Richard ont été mariés, ils étaient profondément amoureux. Mais ils étaient, peut-être, aussi assez naïfs à ne pas comprendre entièrement que leur amour pourrait devenir encore plus grand.
Mais ils ont appris. Chaque jour - par être gentils, prévenants et reconnaissants; avec le souci, l'octroi et le service; étant attentifs, ayant le respect et le donnant de - leur amour a grandi.

Mais parfois les choses ont été bloquées.

Le jour décrit ci-dessus - quand Richard a dû être ramené à ses sens par un employé inconnu - son ego était clairement incontrôlé. Son fait d'être méchant était une manifestation de son manque d'humilité. Alma, en apprenant la foi aux Zoramites, a noté qu'un manque d'humilité était une grande pierre d'achoppement à l'acquisition de foi. C'est de la même façon une grande pierre d'achoppement au développement d'amour plus grand. Au-delà de l'humilité, tout ce qu'Alma a appris du développement de la foi plus grande a la demande directe au développement de l'amour plus grand (Voir Alma 32.)


Avec son humilité ferme dans le contrôle, Alma a enseigné, nous devons désirer croire ou, en ce cas - aimer - plus entièrement. Ce désir peut être comparé à une graine.
Maintenant, nous allons comparer la parole à une semence. Or, si vous faites de la place pour qu'une semence puisse être plantée dans votre cœur, voici, si c'est une vraie semence, ou une bonne semence, si vous ne la chassez pas par votre incrédulité en résistant à l'Esprit du Seigneur, voici, elle commencera à gonfler dans votre sein; et lorsque vous sentirez ces mouvements de gonflement, vous commencerez à dire en vous-mêmes: Il faut nécessairement que ce soit une bonne semence, ou que la parole soit bonne, car elle commence à m'épanouir l'âme; oui, elle commence à m'éclairer el'intelligence, oui, elle commence à m'être délicieuse.
(Alma 32 : 28).

Une telle expérience - ou, encore mieux, un processus si en cours - augmente votre amour ? Bien sûr il le ferait. Et, à cause de cet amour plus grand, seriez-vous maintenant enclins à essayer encore plus durement d'augmenter votre amour ? Bien sûr vous le voudriez.

"Laissez-nous le nourrir avec le grand soin, que cela peut obtenir la racine, qu'il peut grandir et nous apporter en nous du fruit. Et contemplez maintenant, si vous le nourrissez avec beaucoup de soin, il prendra racine, et poussera, et produira du fruit.
Mais si vous négligez l'arbre et n'accordez aucune pensée à sa nourriture, voici, il ne prendra pas racine; et lorsque la chaleur du soleil viendra et le brûlera, parce qu'il n'a pas de racine, il se desséchera, et vous l'arracherez et le rejetterez.

"Maintenant, ce n'est pas parce que la semence n'était pas bonne, ni est cela parce que le fruit de cela ne serait pas désirable; mais c'est parce que votre terre est stérile et que vous ne voulez pas nourrir l'arbre, c'est pour cela que vous ne pouvez pas en avoir le fruit."

" Mais, Si vous nourrissez votre amour par votre foi avec la grande diligence et la patience avec, dans l'attente du propre fruit de cela, … ce serait l'arbre apparaissant brusquement à la vie éternelle.
Et, voici, vous en cueillerez bientôt le fruit, qui est extrêmement précieux, qui est doux par-dessus tout ce qui est doux, et qui est blanc par-dessus tout ce qui est blanc, oui, et pur par-dessus tout ce qui est pur; et vous vous ferez un festin de ce fruit jusqu'à ce que vous soyez rassasiés…" (Alma 32:37, 38, 39, 4, 42).

Comme la foi apprise par Alma, l'amour d'un conjoint est le plus précieux - et le valant de chaque effort que nous pouvons justement faire


(Publié par LDS Church News – Traduit par Patricia)


----------------------------------------------------------------------

10 Nouvelles missions annoncées dans sept secteurs

Quelques missions combinées avec des missions voisines pour mieux aligner des ressources et s'adapter aux besoins toujours changeants de l'Église, 10 nouvelles missions seront organisées en juillet, tandis que 14 autres missions seront combinées avec des missions voisines. Le nombre résultant de missions sera 340.

Zone Pacifique
Combinez la Mission d'Australie au Nord de Sydney avec la Mission d'Australie au Sud de Sydney. La mission résultante sera nommée la Mission d'Australie de Sydney.

Combinez la Mission d'Australie à l'Ouest de Melbourne avec la Mission d'Australie à l'Est de Melbourne. La mission résultante sera nommée la Mission d'Australie de Melbourne.



Secteur de l'Afrique du Sud
Crée la Mission République démocratique du Congo de Lubumbashi d’une division de la Mission République démocratique du Congo de Kinshasa.



Secteur de l'Europe
Combinez la Mission d'Hambourg en Allemagne avec la Mission de Berlin en Allemagne, avec son siège social à Berlin.



Combinez la Mission Suisse de Zurich avec la Mission d'Allemagne de Munich/Autriche et les parties de la Mission de Francfort d'Allemagne. La mission résultante sera nommée la Mission Germanophone Alpine, avec le siège social à Munich.

Combinez la Mission d'Irlande à Dublin avec la Mission d'Edimbourg en Ecosse. La mission résultante sera nommée la Mission de l'Ecosse/Irlande avec le siège social à Edimbourg.

Combinez la Mission d'Italie Catania avec les Missions de Rome et de Milan.

Combinez les Missions de l'Espagne de Bilbao avec l'Espagne Barcelone, l'Espagne Madrid et l'Espagne Malaga.


Le secteur de l'Amérique Central
Crée la Mission du Guatemala Retalhuleu d'une division du Guatemala Quetzaltenango et le Guatemala la Ville du Guatemala des missions Centrales.

Créez la Mission du Nicaragua au Nord de Managua une division du Nicaragua la Mission de Managua. Le nom du Nicaragua la Mission de Managua sera changé en Nicaragua la Mission de Sud de Managua.

Secteur des Caraïbes
Combinez la Mission de Porto Rico San Juan Est avec la Mission de la République dominicaine Est de Santo Domingo, Mission de Porto Rico San Juan d'Ouest et les Missions des Antilles. Le nom de la Mission de Porto Rico San Juan d'Ouest sera changé en la Mission de Porto Rico San Juan.

Secteur Amérique du Nord Centrale
Combinez La Mission d'Illinois Peoria avec les missions d’Iowa Des Moines, Missouri st. Louis et Nebraska Omaha.


Combinez la Mission d'Illinois au Sud de Chicago avec la Mission d'Illinois au Nord de Chicago. La mission résultante sera nommée la Mission de Chicago Illinois.


Secteur au Nord de l'Asie
Combinez la mission de Corée d'Ouest de Séoul avec la mission de Corée de Séoul.

Combinez avec la Mission du Japon de Hiroshima avec les Missions du Japon Fukuoka et Japon Kobe.


Secteur du Mexique
Crée la Mission du Nord-ouest de la Ville du Mexique d'une division des missions du Mexique du Nord de la Ville du Mexique et de l’Ouest de la Ville du Mexique.

Créez la Mission du Mexique de Villahermosa une division des missions du Mexique Tampico, du Mexique Tuxtla Gutierrez et du Mexique Veracruz.

Secteur de l'Amérique du Nord du Nord-est
Combinez la Mission du New Jersey Cherry Hill avec le New Jersey Morristown et la Mission de Pennsylvanie et de Philadelphie.


Combinez la Mission de l'Ohio Cincinnati avec l'Ohio Columbus et les missions de Charleston de la Virginie Occidentale.


Secteur des Philippines
Crée la Mission des Philippines Iloilo d'une division de la Mission des Philippines de Bacolod.

Secteur de Nord-ouest de l'Amérique du Sud
Crée les missions de Pérou Cusco et Pérou d'Ouest de Lima d'un réalignement des missions du Pérou Arequipa, Pérou Lima Central, Pérou Est du Lima, Pérou Nord de Lima et du Pérou du Sud du Lima.


Secteur du Sud de l'Utah
Crée la Mission de St George en Utah d’une division de la Mission de Provo en Utah.


(Publié par LDS Church News – Traduit par Eliane)


Message du 19 Février 2010

Le sacrifice expiatoire du Christ couvre toute sorte de situation

Brad Wilcox, orateur principal à la deuxième conférence annuelle d’hiver des anciens étudiants célibataires de BYU, le 29 et 30 janvier, avait l’habitude de croire que le sacrifice expiatoire du Christ était la touche finale du travail de l’homme sur Terre.
Maintenant, il croit que c’est bien plus que cela. « Nous pouvons recevoir la grâce avant cela, pendant ou après notre épreuve. » a dit Wilcox alors qu’il s’adressait à l’audience samedi 30 janvier.

« La grâce n’est pas un générateur de secours ou un moteur de rappel. C’est une source constante d’énergie, énergie qui nous fait traverser le tunnel. »

Wilcox disait que les gens comprennent mal l’écriture de 2 Néphi 25 :23, pensant qu’elle signifie que l’on reçoit la grâce de Dieu après avoir fait tout notre possible par nous-même.
« Le problème est que nous voyons beaucoup d’exemples dans les écriture où ce n’est pas le cas. Paul et certainement Alma n’ont rien fait en premier pour gagner la grâce de Dieu. » Dit-il.
Wilcox disait qu’une interprétation exacte serait de dire : « Nous sommes tous sauvés par la grâce après que tout soit dit et fait. »

Les gens devraient reconnaître que Dieu est satisfait de chaque effort que nous faisons plutôt que d’être découragé lorsque nous ne pouvons pas tout faire, disait-il.
Les gens membres de l’église ont tendance à avoir des listes de choses à faire vraiment longue, disait-il.

«Lorsque nous ne pouvons pas tout faire dans la journée, nous commençons un cercle vicieux. Nous voulons impressionner Dieu mais peut-être devrions-nous plus nous préoccuper de l’impression que le sacrifice expiatoire devrait laisser sur nous » dit-il. « Nous devons nous concentrer sur la personne que cette liste nous aide à devenir. »
Wilcox insista sur le fait que les membres de l’église ont besoin de valoriser les choses qu’ils font. « Regarder la médiocrité est une étape sur notre chemin vers le meilleur. » dit-il « Nous sommes à la moitié de l’ascension de la colline. »
Il compara le sacrifice expiatoire à une maman qui paye le professeur de piano et l’enfant qui ensuite décide s’il veut apprendre ou pas de ces leçons.
S’il s’entraîne et se surpasse, il profite du don sans avoir à repayer la dette.
S’il ne s’entraîne pas et ne profite pas de l’opportunité, ce don implore.
« A l’heure du jugement dernier, Jésus nous implorera de profiter du sacrifice expiatoire et de sa transformation » disait Wilcox.

(Publié par MormonTimes – Traduit par Deb)

-------------------------------------------------------------------------------
N’allez pas au temple – Laissez-le aller en vous

Alors qu’elle rendait visite aux sœurs de Kiev (Ukraine), Barbara Thompson, conseillère dans la Présidence générale de la Société de Secours, fut informée par son guide, que nous appellerons Sasha, que quelqu’un d’autre l’escorterait et traduirait pour elle le lendemain. Sœur Thompson la remercia des services rendus et, curieuse, lui demanda ce qu’elle envisageait de faire le lendemain.

Sasha expliqua que, de bonne heure le lendemain matin, elle partait avec un groupe d’autres membres, en autobus, pour aller au temple de Freiberg (Allemagne). Sœur Thompson fut un peu surprise, connaissant la distance entre Kiev et Freiberg. Effectivement, lui confirma Sasha, cela représentait un voyage de 27 heures. Mais, expliqua-t-elle rapidement, le voyage était une expérience pleine de joies.

Ces saints fidèles embarquent dans l’autobus tôt le dimanche matin, font la réunion de Sainte-Cène dans l’autobus, chantent, dorment, mangent et bavardent. Ils arrivent à Freiberg le lundi après-midi et s’installent dans les dortoirs mis à leur disposition. Toute la journée du mardi, du mercredi, du jeudi et du vendredi, ils participent à diverses ordonnances du temple, qu’ils qualifient d’expériences glorieuses. Le samedi, ils remontent à bord de l’autobus pour un autre voyage de retour de 27 heures. Le coût et le temps consacrés à cette aventure empêchent de fréquentes visites au temple. Cela arrive peut-être une fois par an, mais quand ils en reviennent, ils sont renouvelés, fortifiés et transformés de façon merveilleuse.

Sœur Thompson explique pourquoi Sasha prend le temps de faire ces sacrifices : « Elle n’est pas allée au temple, le temple est allé en elle. » Après avoir passé quatre jours au temple, ces personnes sont glorieuses, elles « irradient ».
Au Chili, une mère et sa fille vont au temple de Santiago : chaque vendredi, aux petites heures du matin, elles empruntent une voiture et roulent pendant six heures pour aller travailler au temple pendant cinq heures et, en fin de journée, elles reprennent la route pendant six autres heures pour rentrer chez elles. Elles font cela depuis plusieurs années. Ces sœurs vivent à Concepcion, au Chili. Imaginez leur joie, quand, lors de la dernière conférence, il a été annoncé qu’un temple serait construit à Concepcion. Cette mère et sa fille ne sont pas allées au temple, le temple est allé en elle.

En tant que membres de l’Église du Christ, nous sommes un peuple qui construit des temples. Dans l’ancien monde, les temples étaient omniprésents, c’était des structures à vous couper le souffle, qui s’élançaient très haut dans le ciel, qui servaient d’ancres aux grandes civilisations. Ils se trouvaient au cœur et au centre des grandes capitales et tout émanait d’eux. Des prêtres puissants y officiaient, des rites y étaient accomplis pour honorer les dieux, on y exprimait de la gratitude et des bénédictions y étaient demandées. Très probablement, ces temples étaient une perversion de ce qu’Adam et Ève accomplissaient jadis ou une construction destinée à faciliter la tentative des hommes pour s’attirer les faveurs de leur divinité. Quelle qu’en soit la raison, l’omniprésence des temples dans les temps anciens est un concept irrésistible.

Aujourd’hui, cela amène peut-être une question : en tant qu’Église, sommes-nous imperméables aux réalités métaphysiques contemporaines de la vie, alors que tant de personnes renoncent aujourd’hui au concept du culte du temple ? Ou bien la majeure partie du reste du monde est-elle imperméable aux vérités religieuses éternelles et durables liées au culte du temple ?

Je pencherais plutôt pour la deuxième solution. Je dirais même plus : est-ce seulement le monde extérieur à l’Église ou bien certains membres de l’Église ne comprennent-ils pas non plus les bénédictions qui résultent de la participation aux ordonnances du temple ?

Je ne suis pas en train de suggérer que, de nos jours, la fréquentation des temples de l’Église se compare aux pratiques liées à la majeure partie de l’ancien monde. Ces personnes cherchaient Dieu par l’intermédiaire des rites des temples mais ne possédaient pas les clés et l’autorité adéquates, alors que les membres de l’Église de notre époque trouvent Dieu et le Christ grâce au culte du temple. De même que ceux qui vont régulièrement au temple aujourd’hui reconnaissent que c’est dans la Maison du Seigneur que l’on est instruit, édifié, élevé par le Seigneur et doté du pouvoir d’en haut.

Alors que Sasha voyage pendant 27 heures pour arriver au temple le plus proche et qu’elle le fait avec joie, j’ai facilement 14 temples à un jour de voyage de chez moi et 7 temples à moins de 2 heures.

Chacun de nous peut apprendre une leçon pleine de sens de Sasha, de cette mère et de sa fille du Chili et de tant d’autres personnes qui vivent loin des temples et qui pourtant font de grands sacrifices pour aller à la Maison du Seigneur. Elles comprennent le privilège que cela représente et elles reçoivent d’innombrables bénédictions résultant de leur fréquentation du temple, parce qu’elles ne sont pas seulement allées au temple, mais que le temple est allé en elles.

(Publié par MormonTimes – Traduit par Muriel)


-----------------------------------------------------------------------------
L’Eglise dans les news…

Mormons, une aide appréciable (La nouvelle republique.fr)

Message du 18 Février 2010

L’Eglise s’emploie à construire des logements temporaires à Haïti avant la saison des pluies

Salt Lake City, le 12 février 2010. L’Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours mets en place un programme impératif afin de rassembler dans l’urgence les matériaux nécessaires pour la construction de 600 abris à l’attention de membres de l’église à Haïti, afin de faire face à la saison des pluies prévue pour avril.

Chaque kit contient du Bois de charpente, des tôles ondulées, du ciment et des liens anti ouragan pour le toit.

L’objectif est de permettre aux familles de rentrer chez elle en débarrassant les décombres par le biais de projets de service. Une fois que la place est nette, il est possible d’édifier des tentes ou tout autre abri temporaire. L’église fournit un effort continu pour encourager l’autonomie et restaurer une vie normale.
« Les principes d’entraide doivent s’appliquer là où nous pouvons aider des personnes qui s’aident déjà elles-mêmes » précise Berthony Theodore, un dirigeant de l’église de Haïti expérimenté.


Les services d’entraide de l’Eglise a aidé les dirigeants locaux de l’Eglise à mettre en place un entrepôt contenant des stocks de haricots sec, de riz et de lait.

Les dirigeants de chaque unité font une commande qui est transférée à l’entrepôt. Les denrées commandées sont alors livrées dans les 9 chapelles qui servent d’abri aux victimes des tremblements de terre.
LES ÉGLISES SAINT DES DERNIERS JOURS CONSTITUENT UN HAVRE DE PAIX ET DE CALME À HAÏTI

L’église a soutenu financièrement plusieurs équipes de membres médecins afin d’administrer l’aide à de nombreuses personnes blessées par le tremblement de terre.
« Je ne pouvais simplement pas rester confortablement chez moi et me demander si tout allait bien ici » nous dit John Matheson, qui vient de Kennewick, état de Washington, dans une voix fébrile à cause de l’émotion.

DES MEDECINS

Des médecins volontaires américains ont servi aux côtés de pédiatres haïtiens comme Gislaine St. Louis, qui est membre.
J’ai fermé ma clinique privée à la suite du tremblement de terre afin de pourvoir me porter au secours des enfants de ce côté de l’île précise t’elle. « J’aime les enfants, et je ferais tout ce que je peux pour qu’ils puissent aller mieux ».
« Ce qui me touche le plus est le fait de voir des gens se réunir dans l’église, et de voir la vitesse à laquelle l’église est venue en aide, après la secousse ».

(Publié par LDS Newsroom – Traduit par Cédric)

-----------------------------------------------------------------------------
Les sœurs seules sont importantes aussi

Visiter les sœurs, est une de mes activités préférées du mois. Ma compagne et moi, avons dû nous restreindre durant les quelques derniers mois. Nous éprouvons tant de plaisir à nous rendre chez nos sœurs, que quelques-unes de nos visites se prolongeaient pendant des heures. Alors, nous faisons de gros efforts pour les limiter entre 30 et 45 minutes.

A l'exception d'une seule sœur, la plupart des femmes que nous visitons sont seules. Il s'agit d'une combinaison de veuves, de divorcées ou de mères seules. Chacune d'elles, attend nos visites mensuelles avec impatience. Quelquefois, nous devons nous faire violence pour partir, tant nous apprécions ces instants.

Nos sœurs veuves/divorcées, nous ont confié combien elles se sentaient esseulées. Elles ne reçoivent pas beaucoup de visiteurs et le programme de sœurs visiteuses est une occasion de socialiser et de se sentir rattachées. C'est tellement ironique, parce-que, juste en ce moment, je sauterais de joie à l'idée d'une maison vide. J'en suis à une époque de ma vie où, je me délecte d'un peu de solitude, ne serait-ce que dans la salle de bain. Cela démontre, combien c'est facile de prendre les choses comme allant de soi.

Une de mes sœurs, qui est un parent seule, me dit tout le temps combien c'est difficile d'être seule dans l'Eglise. L'Eglise est très orientée sur la famille et il est parfois difficile pour elle, d'être témoin de démonstrations d'affection entre époux durant les réunions de l'Eglise. Elle veut avoir ce genre de relations dans sa vie.
Il y a des années, j'ai écrit un article sur les femmes seules dans l'Eglise. Beaucoup de femmes que j'aie interviewées partageaient le même sentiment : elles se sentaient laissées-pour-compte ou bien méprisées. J'ai reçu un email d'une investigatrice de l'Eglise avec le même souci : "est-ce que l'Eglise m'est ouverte si je suis une mère seule?" Je l'ai assurée que c'était le cas et que les membres de l'Eglise devraient refléter ce fait.

Jamais, je ne me suis trouvée dans les chaussures d'aucune de ces dames. D'ailleurs, il m'a été rappelé que j'avais la bénédiction d'avoir un mari détenteur de la prêtrise au foyer. Encore une chose que j'avais prise comme allant de soi !

Chaque sœur, qu'elle soit mariée ou seule, est importante aux yeux du Seigneur. En tant que membres, j'espère que nous pouvons encore mieux, partager l'amour du Seigneur avec nos sœurs seules.

(Publié par MormonTimes – Traduit par Angélique)

--------------------------------------------------------------------
L’Eglise dans les news…

Rencontre avec les Mormons lyonnais (LePost.fr)

--------------------------------------------------------------------
Pensée du jour

Discipline morale

« La discipline morale s’apprend au foyer. Bien que nous ne puissions contrôler ce que les autres font ou non, les saints des derniers jours peuvent certainement être comptés parmi ceux qui font preuve de vertu personnellement et inculquent la vertu à la génération montante. Souvenez-vous de l’histoire de ces jeunes hommes, dans le Livre de Mormon, qui ont été un élément clé de la victoire des Néphites dans la longue guerre de 66 à 60 avant J.C., les fils du peuple d’Ammon. Leur personnalité et leur discipline sont décrits en ces termes :

« C’étaient des hommes qui étaient fidèles en tout temps dans tout ce qui leur était confié.
« Oui, c’étaient des hommes pleins de vérité et de sérieux, car on leur avait enseigné à garder les commandements de Dieu et à marcher en droiture devant lui » (Alma 53:20-21).
« Or ils n’avaient jamais combattu, néanmoins ils ne craignaient pas la mort ; et ils pensaient plus à la liberté de leurs pères qu’à leur vie ; oui, ils avaient appris de leurs mères que s’ils ne doutaient pas, Dieu les délivrerait » (Alma 56:47).
« Or telle était la foi de ceux dont j’ai parlé ; ils sont jeunes, et leur esprit est ferme, et ils placent continuellement leur confiance en Dieu » (Alma 57:27)

D. Todd Christofferson du Collège des douze apôtres

Message du 16 Février 2010

La Première Présidence a envoyé la lettre suivante ce 3 février:

La 180e conférence générale annuelle de l'Eglise, à laquelle tous les membres sont invités, se réunira au Centre de conférence de Salt Lake City, Utah, le samedi et dimanche 3 et 4 avril 2010, avec des sessions générales chaque jour à 10h et 14h – heure locale des montagnes rocheuses.

La réunion générale de Prêtrise se tiendra dans le Centre de Conférence le samedi 3 avril 2010, à 18h - heure locale des montagnes rocheuses.

Dans les zones où les membres de l'Eglise peuvent facilement assister à la conférence à Salt Lake City, ou participer via la radio, la télévision, par satellite ou transmission internet à LDS.org, ils devraient être encouragés à le faire. Dans ces circonstances, les réunions habituelles du dimanche n'ont pas à être tenues le 4 avril.

Dans les zones où seule la séance du dimanche est diffusée, les dirigeants locaux ont la possibilité d'ajuster les horaires de réunion ou, le cas échéant, de réorganiser l'ordre du jour des réunions régulières pour permettre à leurs membres d'écouter ou de regarder la conférence générale par radio, télévision, satellite, ou par transmission Internet.

Sincèrement vôtre,

La première présidence

(Publié par LDS Church News)

Vous pourrez aussi retrouver la conférence générale par vidéo en français et en direct sur notre site…davantage d’information sera disponible la semaine avant la conférence.

-----------------------------------------------------------------------
Etre champion n’est pas gagner la course

J'ai appris une leçon de vie à un moment inattendu cette semaine tandis que ma fille et moi regardions une rencontre de natation à la piscine locale.

Nous avons regardé tous les jeunes enfants nous réchauffer pour leurs courses, étirant sur la touche et obtenant des laïus d'encouragement de dernière minute de leurs parents. Parmi l'action de pré-course, j'ai remarqué une fille marchant au bord de la piscine qui ne ressemblait pas à votre nageur moyen.
La fille, qui doit avoir eu environ 9 ans, avait deux moignons au lieu des jambes et marchait gaiement sur ses mains. Ses bras étaient extrêmement musclés et elle a facilement balancé la partie inférieure de son corps au-dessous d'elle comme elle marchait avec ses coéquipiers.
Je pense que j'ai vu trop à Hollywood, de bons films à sensation de l'opprimé devenant le champion, parce que quand j'ai vu cette jeune fille, ma première pensée était qu'elle allait être stupéfiante. La fin heureuse, le côté conte de fées en moi savait juste que cette fille était quelque chose de spécial et que je serais effrayée par sa capacité à nager. Mais je n'étais pas. Ce n'était pas la leçon que j'ai apprise ce jour.

Comme la fille s'est levée sur sa marque de départ et a saisi le bord de ses doigts au lieu de ses orteils comme les autres nageurs, j'étais si nerveuse et si excitée pour voir ce qu'elle pourrait faire.
Elle s'est jetée dans l'eau et est partie dans sa compétition. Elle a nagé lentement, bien qu'avec la force incroyable. Quand les autres nageurs ont fini leur deuxième et dernier tour, ma championne opprimée était toujours seulement en train de tourner le coin de son premier tour.
Tous les autres nageurs étaient hors de la piscine en attendant patiemment qu'elle finisse seule sa course. Ses coéquipiers l'ont encouragée comme elle a finalement fini la course dernière et avec un énorme sourire sur son visage.

Comme je l'ai regardée me préparer pour sa course suivante, je me suis rendue compte que mes priorités étaient fausses. J'avais voulu que cette fille ait gagné pour satisfaire un certain côté romantique de la vie, mais ce qu'elle m'a montré était qu'être un champion n'est pas gagner.
Cela peut faire un peu cliché, mais ce que j'ai appris était que bien que cette fille n'ait aucune chance de victoire, elle faisait toujours la course. Ce n'était pas une course proche; il n'y avait absolument aucune voie pour qu'elle puisse gagner.
Mais elle n'a pas couru pour gagner; elle a couru pour nager.

Cela m'a fait penser à toutes les choses de ma vie que je recule de faire parce que je ne peux pas être au mieux à faire cela, bien que je puisse aimer le faire. De la même façon, je me trouve transmettant cette attitude à ma fille. Je l'encourage à poursuivre des activités dans lesquelles elle excelle, poussant bien que n'étant pas des activités auxquelles elle aime, mais n'est pas particulièrement bonne.

Comme j'ai observé la fille nageant une course qu'elle ne pouvait pas gagner, j'ai voulu chanter dans le chœur d'Eglise bien que je ne puisse pas chanter sur la clé ou faire de la poésie qui ne sera jamais publiée. Et j'ai voulu dire à ma fille que la vie est plus que juste gagner ou être la meilleure; c'est de le faire simplement parce que nous l'aimons.
Même si nous ne faisons pas l'essai toujours d'être gagnants d'une course particulière, les vrais champions sont ceux qui apprennent à aimer la course.

(Publié par MormonTimes – Traduit par Patricia)

-------------------------------------------------------------------------
Message locale….

160 ans de Mormonisme en France (Site officiel France)
1er épisode : Les débuts avec William Howells (1849-50)